Rencontres littéraires “1943-2023, résistance et libération de la Corse”

“LIBERATA” par Rinatu COTI

En partenariat avec l’association Musanostra
Samedi 21 octobre 2023 à 15h00
Entrée libre

IN CULLABURAZIONE INCÙ L’ASSOCIU MUSANOSTRA
SABBATU U 21 D’UTTOBRE DI U 2023 À 3 ORE DOPU MEZIORNU
ENTRATA LIBERA

“LIBARATA”, conférence en langue corse donnée au musée de la Corse, salle de convivialité, samedi 21 octobre en partenariat avec l’association Musanostra dans le cadre du cycle de conférence « 1943-2023, Résistance et libération de la Corse ».

Rinatu COTI, retraité de l’éducation nationale, originaire de Cugnoculu Muntichji, est né le 20 décembre 1944 à Ajaccio. Poète, linguiste, philologue, dramaturge, auteur d’une œuvre considérable en langue Corse, Rinatu Coti est une figure incontournable de la culture corse contemporaine. Parolier pour Petru Dieghi, A Filetta, Cinqui So, I Maestrelli, Béa Casanova, Santavuglia, Di maghju, son talent littéraire a accompagné des décennies durant de nombreux chanteurs et chanteuses, troupes de théâtre, journaux et associations.

Militant culturel infatigable, Rinatu Coti a été directeur des revues «  U Taravu », « Avali », « Paroli scioltu », il  préside les associations « Cismonte & pumonti » comme éditeur,  et « Matina Latina » dédiée aux études sur la langue corse. Pour honorer la mémoire de la résistance corse qui permit la libération de l’île dès 1943, le poète nous invite à nous pencher sur la vie d’une Sainte, martyre, pour y déceler un fil conducteur à notre être commun, à notre inclinaison collective à résister.

Liberata“. Hè u nomu d’una santa, màrtira, cunnisciuta da “Reparata”, cilibrata da i sèculi in Corsica. Reprisenta a donna chì mori ma risisti chì ùn voli ceda à l’upprissori. In a cultura millinaria di u pòpulu corsu, risista, hè a sustanza stessa di l’essa cumunu. Risista hè a leia fatta da i parsoni cù a terra, a lingua, a storia. È par ciò a ghjenti dà u so sangui, a so vita, u so essa fondu. Hè ciò ch’e chjama a “libartà”, a vita libarata in a so libartà fonda, vinuta da la mimoria di l’antichi attraversu i vicendi di u tempu.

Originaire de Cugnoculu Muntichji
Retraité de l’éducation nationale depuis 2001 à Ajaccio.
Linguiste, philologue
Poète, écrivain, romancier, dramaturge, conteur conférencier, parolier, traducteur

Œuvres
Intornu à l’essezza (essai)
A Spasimata (roman)
A Signora (roman)
U Labirintu (poésies)
Les ombres de la mémoire (participation)
Etudes de langue corse In u me filu (100 chroniques)
U Sonniu di Raffaeddu (théâtre)
Babbu Guidu (théâtre)
U Seminariu (Théâtre)
L’indòmita donna (théâtre – Danielle Casanova)
Ecriture de chansons pour : Petru Dieghi, A Filetta, Di maghju, Santavuglia, Cinqui sò !, Jean-Pierre Godinat, I Maistrelli, Béa Casanova
Contributeur durant de longues années au bimensuel galluresu “Il Notiziario di Aggius” (Aggius-Tempiu)


Informations : Secteur médiation culturelle du musée de la Corse, CdC / damien.delgrossi@isula.corsica / Tel. 04 95 45 26 01

 

Prochaines rencontres littéraires :

– Samedi 25 novembre à 14h30 : “Pour une approche anthropologique de la Résistance corse 1940-1945” par Sylvain Gregori, Conservateur du Musée de Bastia, docteur en histoire.

– Samedi 16 décembre à 14h30 : “Analyse de la spécificité de la résistance en Corse” par Isaline Amalric Choury, Présidente de l’association des “Amis de Choury-Histoire et mémoire”.

Partager l'article

Vous pourriez également apprécier